Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search, Portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales, Publications de l’École française de Rome, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-1.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-2.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-3.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-4.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-5.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-6.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-7.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-8.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-9.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-10.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-11.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-12.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-13.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-14.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-15.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-16.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-17.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-18.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-19.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-20.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-21.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-22.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-23.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-24.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-25.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-26.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-27.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-28.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-29.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-30.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-31.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-32.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-33.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-34.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-35.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-36.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-37.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-38.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-39.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-40.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-41.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-42.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-43.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-44.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-45.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-46.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-47.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-48.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-49.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-50.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-51.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-52.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-53.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-54.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-55.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-56.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-57.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-58.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-59.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-60.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-61.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-62.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-63.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-64.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-65.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-66.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-67.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-68.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-69.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-70.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-71.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-72.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-73.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-74.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-75.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-76.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-77.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-78.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-79.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-80.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-81.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-82.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-83.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-84.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-85.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-86.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-87.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-88.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-89.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-90.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-91.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-92.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-93.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-94.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-95.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-96.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-97.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-98.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-99.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-100.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-101.jpg, http://books.openedition.org/efr/docannexe/image/1690/img-102.jpg, Suggérer l'acquisition à votre bibliothèque. Merci, nous transmettrons rapidement votre demande à votre bibliothèque. Download Ebook : La Colonne Trajane Et Les Forums Imperiaux PDF in Format. La colonne trajane et les forums impériaux Ecole française de Rome: Amazon.es: Galinier, Martin: Libros en idiomas extranjeros Inaugurée en 113 après J.-C., la colonne Trajane, seul élément intact du somptueux Forum de Trajan, est, depuis le XIXe siècle, au centre de débats quant à la lisibilité de ses deux cents mètres de bas-reliefs relatant les guerres daciques. Colonne Trajane et les Forums Impériaux. J.-C.), Pour une histoire de la préhistoire océanienne, I prefetti dell’annona da Augusto a Costantino, Iconographie du quotidien dans l’art provincial romain : modèles régionaux, Iconographie funéraire romaine et société, Images de guerre, Guerre des images, Paix en images, Dossiers d’illustrations, Les Espassoles (Vingrau), Suggérer l'acquisition à votre bibliothèque. « Plus heureux qu’Auguste, meilleur que Trajan », s’écriait le Sénat au 4è siècle lors de l’avènement d’un nouvel empereur…, © Publications de l’École française de Rome, 2007, Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540. © Publications de l’École française de Rome, 2007, Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540. C - 13013 Marseille FranceVous pouvez également nous indiquer à l'aide du formulaire suivant les coordonnées de votre institution ou de votre bibliothèque afin que nous les contactions pour leur suggérer l’achat de ce livre. b) Reconstitution schématique de l’angle d’inclinaison du portrait féminin. Colonne Trajane et les Forums Impériaux. La colonne Trajane est une colonne d’ordre dorique haute de 40 mètreset a été taillée pour faire partie du Forum de Trajan. Rome, École française, 2007. Colonne Trajane et les Forums Impériaux. Books Hello, Sign in. Vérifiez si votre institution a déjà acquis ce livre : authentifiez-vous à OpenEdition Freemium for Books. b) Niches du mur intérieur nord-ouest de la bibliothèque sud-ouest. [Rome] : École française de Rome, 2007 (DLC) 2007490670 S. SETTIS, La Colonna Traiana, Torino, 1988, p. 542. Construit pour créer un espace utile, on coupa le col qui unissait la colline du Capitole à celle du Quirinale. a) Fragment de la Grande Frise de Trajan, Dace à cheval dans un fleuve. Adresse : Palazzo Farnese Piazza Farnese, 67 I-00186 Roma Italia. Inaugurée en 113 après J.-C., la colonne Trajane, seul élément intact du somptueux Forum de Trajan, est, depuis le XIXe siècle, au centre de débats quant à la lisibilité de ses deux cents mètres de bas-reliefs relatant les guerres daciques. A la base de la colonne, entourée de trophées d’armes, une petite porte mène à une chambre funéraire qui contenait les cendres de Trajan, mor… Panneaux de la Grande Frise de Trajan, arc de Constantin. b) Vue des piédestaux insérés dans les marches menant à la Basilica. Account & Lists Account Returns & Orders. C’est dans ce contexte idéologique que doivent être insérés la colonne Trajane et le Forum alentour, érigés pour la memoria de l’empereur. OpenEdition est un portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales. Les qualificatifs à son endroit allant de « sommet de l'art romain » à « échec artistique … Le dernier des forums impériaux, conçu par l’architecte Apollodore de Damas, fut construit entre 106 et 113 par l’empereur Trajan grâce au butin acquis pendant la deuxième guerre contre les Daces. Film DVD 2. Le Forum de Trajan et l’idéologie trajanienne, Chapitre 5. Try. Request PDF | M. Galinier, La Colonne Trajane et les Forums Impériaux (Collection de l'École française de Rome 382). authentifiez-vous à OpenEdition Freemium for Books. Rome : Publications de l’École française de Rome, 2007 (généré le 18 décembre 2020). Rome: École française de Rome, 2007. Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search, Publications de l’École française de Rome, 2001, Publications de l’École française de Rome, 2002, Publications de l’École française de Rome, 2004, Publications de l’École française de Rome, 2005, Presses universitaires de Franche-Comté, 2011, Presses universitaires de Franche-Comté, 2014, Presses universitaires du Septentrion, 2011, Publications de l’École française de Rome, 2020, Martin Galinier et François Baratte (dir. LXXVIIIa pour une vue … En parcourant la via des Forums Impériaux, se dresse devant nous la grande Colonne Trajane, construite en 113 ap. Rome: École française de Rome, 2007. Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome, Par auteurs, Par personnes citées, Par mots clés. La Colonne Trajane et les Forums impériaux et plus de huit millions d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. Vous pouvez suggérer à votre bibliothèque/établissement d’acquérir un ou plusieurs livres publié(s) sur OpenEdition Books.N'hésitez pas à lui indiquer nos coordonnées :OpenEdition - Service Freemiumaccess@openedition.org22 rue John Maynard Keynes Bat. Elle commémore la victoire de l’empereur (Trajan, évidemment !) La colonne trajane et les forums impériaux - Martin Galinier. Volumes I et II, Les hippodromes et les concours hippiques dans la grèce antique, Dikili Tash Village Préhistorique de Macédoine orientale I, Le polythéisme grec à l’épreuve d’Hérodote, De l’âge du Bronze à l’âge du Fer en France et en Europe occidentale (Xe-VIIe siècle av. Forums Impériaux et Urbanisme trajanien, Portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales, Publications de l’École française de Rome, La Colonne Trajane et les Forums impériaux, Le Thermalisme en Toscane à la fin du Moyen Âge, La muerte de los príncipes en la Edad Media, Savoirs traditionnels et pratiques magiques sur la route de la soie, Le bon historien sait faire parler les silences, Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies, L’Italie et l’Antiquité du Siècle des lumières à la chute du fascisme, La Guerra de Granada en su contexto internacional, L’âge du Fer en Basse-Normandie. Les qualificatifs à son endroit allant de « sommet de l'art romain » à « échec artistique », il a semblé nécessaire de faire le point historiographique sur ce monument, puis d’examiner la frise dans ses structures iconographiques (lecture horizontale, m... Inaugurée en 113 après J.-C., la colonne Trajane, seul élément intact du somptueux Forum de Trajan, est, depuis le XIXe siècle, au centre de débats quant à la lisibilité de ses deux cents mètres de bas-reliefs relatant les guerres daciques. [Rome] : École française de Rome, 2007 (OCoLC)608437334: Material Type: Internet resource: Document Type: Book, Internet Resource: All Authors / … d) Aureus de Trajan, 112-117 après J.-C., représentant la profectio de l’empereur. Autour de la colonne Trajane le regard à Rome, Chapitre 4. Dernier des forums Impériaux construits, le forum de Trajan était aussi le plus grandiose de son époque. ISBN 978-2-72830-775-3. €77.00. Author by : ... Read book La Colonne Trajane Et Les Forums Imperiaux Online Free and … sur les Daces (en actuelle Roumanie, d’où le nom de la voiture Dacia qui y est produite). Dernier des forums Impériaux construits, le forum de Trajan était aussi le plus grandiose de son époque. Le forum de Trajan (Forum Traiani) est le dernier des forums impériaux à avoir été construit à Rome, le plus monumental de l'époque et l’un des mieux conservés aujourd’hui.Il comprend plusieurs monuments comme la basilique Ulpienne (Basilica Ulpia), la colonne Trajane (Colonna Traiana), deux bibliothèques (Bibliotheca Traiani) et les … Un des monuments emblématiques des forums impériaux est la colonne Trajane, dans le forum de… Trajan (logique). Livres › Histoire › Grandes Périodes de l'Histoire Partager 1 neufs partir de 91,00 € Voir toutes les … Inaugurée en 113 après J.-C., la colonne Trajane, seul élément intact du somptueux Forum de Trajan, est, depuis le XIXe siècle, au centre de débats quant à la lisibilité de ses deux cents mètres de bas-reliefs relatant les guerres daciques. Inaugurée en 1 13 après J.-C., la colonne Trajane, seul élément intact du somptueux Forum de Traja En savoir plus. Le complexe trajanien clôturant la séquence des Forums impériaux, il a été conçu par rapport à eux : il conviendra donc de s’interroger sur les articulations décelables dans cet … Cart Hello Select your address Cyber Monday Best Sellers Gift Ideas New Releases Electronics Customer Service Home Books Coupons … Skip to main content.ca. b) Sesterce de Trajan, 104-111 après J.-C., représentant Trajan en cuirasse terrassant une Dace ou la Dacie. Les qualificat La colonne Trajane et les Forums impériaux: Amazon.ca: Galinier, Martin: Books. 22,5 x 28 cm, 303 p., 81 pl., 48 fig. La colonne de Traj… *FREE* shipping on qualifying offers. ), Presses universitaires de Perpignan, 2013, Michel Martzluff, Aymat Catafau et Martin Galinier (dir. La colonne Trajane (en latin : Columna Traiani) est une colonne triomphale romaine située sur le forum de Trajan à Rome.Elle mesure 40 mètres de hauteur. Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome, Par auteurs, Par personnes citées, Par mots clés, a) Sesterce de Trajan, 112-114 après J.-C., présentant l’, c) Sesterce de Trajan, 104-111 après J.-C., représentant Trajan en cuirasse terrassant un Dace, d) Aureus de Trajan, 112-117 après J.-C., représentant la. Download it once and read it on your Kindle device, PC, phones or tablets. 1 vol. Quelle profusion de détails ! a) Sesterce de Trajan, 112-114 après J.-C., présentant l’equus Traiani. also available for ... A Teacher S Guide To La Colonne Trajane Et Les Forums Imperiaux PDF Download Free Edition Of George Orwell S 1984. (COLLECTION DE L’ÉCOLE FRANÇAISE DE ROME, 382). Les qualificatifs à son endroit allant de « sommet de l'art… Read "La Colonne Trajane et les Forums impériaux" by Martin Galinier available from Rakuten Kobo. Cette « Rhétorique de l’Excellence » s’appuyait sur des comparaisons délibérées avec les empereurs antérieurs (citations architecturales et statuaires aux Forums adjacents), établissait un lien privilégié avec Alexandre le Grand, César et Hercule, enfin affirmait la supériorité historique de Rome sur l’Empire : l’origine géographique des matériaux employés sur le Forum et leur disposition spatiale témoignaient ainsi de la maîtrise du monde et de la prospérité générale née des conquêtes. À partir des documents contemporains (textes, monnaies, archéologie, art, faits religieux, etc. Martin GALINIER, La colonne Trajane et les forums impériaux. b) Scène 79 de la colonne Trajane, détail. C - 13013 Marseille FranceVous pouvez également nous indiquer à l'aide du formulaire suivant les coordonnées de votre institution ou de votre bibliothèque afin que nous les contactions pour leur suggérer l’achat de ce livre. La colonne Trajane et les Forums impériaux (COLLECTION DE L) Les forums impériaux (Fori Imperiali en italien) sont un ensemble de grandes places occupant une zone de plus de 500 mètres de long sur 300 mètres de large environ, situé au nord-est immédiat du Forum Romain, au cœur de la Rome antique.Leurs constructions s'étalent sur près de deux siècles (entre 54 av. 31, et pl. La Colonne Trajane et les Forums Impériaux Martin Galinier (Collection de l'École française de Rome, 382) École française de Rome, 2007 OpenEdition est un portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales. Additional Physical Format: Print version: Galinier, Martin. Pp. Vous pouvez suggérer à votre bibliothèque/établissement d’acquérir un ou plusieurs livres publié(s) sur OpenEdition Books.N'hésitez pas à lui indiquer nos coordonnées :OpenEdition - Service Freemiumaccess@openedition.org22 rue John Maynard Keynes Bat. a) Monnaie de Trajan représentant le Forum Traiani, aureus, 112-117 après J.-C. b) Fragments de la frise de griffons du Forum de Trajan. Fragments de la frise de sphinx du Forum de Trajan. Compra online il PDF di La Colonne Trajane et les Forums Impériaux, Galinier, Martin - École française de Rome - E-book Trajan apparaît en définitive comme un Prince complexe, aussi soucieux de son image politique qu’Auguste et qui demeura pour les Romains son égal. La hauteur des panneaux (dix pieds romains, soit entre 2,95 et 2,99 m146) interdisant leur insertion dans nombre des architraves du Forum147, on a proposé de situer la frise sur la paroi extérieure du mur NO de la Basilica, entre les deux entrées menant à la cour de la colonne Trajane (fig. J.-C. et 113 ap. Imperium Infinitum ou la colonne Trajane, lecture spirale In : La Colonne Trajane et les Forums impériaux [en ligne]. Use features like bookmarks, note taking and highlighting while reading La Colonne Trajane et les Forums impériaux … La Colonne Trajane et les Forums impériaux (Collection de l'École française de Rome t. 382) (French Edition) - Kindle edition by Martin Galinier. Merci, nous transmettrons rapidement votre demande à votre bibliothèque. ), Chapitre 3. Troc Martin Galinier - La colonne trajane et les forums impériaux, Livres, Livres sur la généalogie. a) Monnaie de Trajan représentant la colonne Trajane, dupondius, 114-116 après J.-C. b) Restes d’un escalier derrière le mur de fond ouest de la bibliothèque du Forum de Trajan (mars 1932). a) Portrait de Trajanus Pater ou de l’empereur Nerva. Les qualificatifs à son endroit allant de « sommet de l'art romain » à « échec artistique », il a semblé nécessaire de faire le point historiographique sur ce monument, puis d’examiner la frise dans ses structures iconographiques (lecture horizontale, mais aussi lecture verticale appuyée sur un relevé photographique intégral), optiques (théorie de la vision antique) et idéologiques, puis de confronter ces analyses à l’environnement spatial et politique du monument. Gestes funéraires en Gaule au Second-Âge du Fer. La colonne trajane. c) Sesterce de Trajan, 104-111 après J.-C., représentant Trajan en cuirasse terrassant un Dace pileatus. viii + 303, 81 pls, 50 figs. Inaugurée en 1 13 après J. Le pont sur le Danube, scène 99 de la colonne Trajane. Première spire de la frise, fin du bloc 1-début du bloc 2. a) Scène 34 de la colonne Trajane, détail. Narration verticale: scène de bataille, la Victoire et le suicide Décébale Martin GALINIER, La colonne Trajane et Adresse : Palazzo Farnese Piazza Farnese, 67 I-00186 Roma Italia. Elle est célèbre pour le bas-relief qui s'enroule en spirale autour de son fût et commémore la victoire de l'empereur Trajan sur les Daces lors des deux guerres daciques (101-102 et … Martin GALINIER,La colonne Trajane et les forums impériaux, Rome, École française de Rome, « Collection de l’École française de Rome » n. 382, 2007, pl. J.-C.).. Jusqu'à la fin de la République, les … b) Monnaie de Trajan restituée d’un original républicain daté de 268 avant J.-C. c) Denier de M. Lepidus, 65 avant J.-C., restitué par Trajan et présentant la Basilica Aemilia. XXXVII. La Colonne Trajane et les Forums impériaux (Ecole française de Rome t. 382) (French Edition) eBook: Galinier, Martin: Amazon.nl: Kindle Store Pp. [Rome] : École française de Rome, 2007 (OCoLC)608432167 Online version: Galinier, Martin. ISBN 978-2-7283-0775-3. J.-C., au centre de la cour des deux bibliothèques du Forum de Trajan pour célébrer la conquête de la Dacie de la part de l’empereur romain Trajan dans les campagnes de 101 à 106 après J.-C. Elle était située dans une cour au dos de la Basilique Ulpia, considérée la … M. Galinier, La Colonne Trajane et les Forums Impériaux (Collection de l'École française de Rome 382). C’est le seul vestige romaindu Forum qui est arrivé jusqu’à nous complètement intacte ! Rome : Publications de l’École française de Rome, 2007 (généré le 09 novembre 2020). Le complexe se présentait comme une grande pl… La colonne Trajane a été construite en 113 après JC. Prix : 77 €. Nouvelle édition [en ligne]. authentifiez-vous à OpenEdition Freemium for Books. Prime. Free Joint to access PDF files and Read this La colonne trajane et les forums impériaux ⭐ books every where. Fort de ses nombreuses recherches sur Trajan et son règne, Martin Galinier livre avec cet ouvrage la … Vérifiez si votre institution a déjà acquis ce livre : authentifiez-vous à OpenEdition Freemium for Books. a) Aureus de Trajan, 112-117 après J.-C., présentant la façade de la Basilica Ulpia. M. Galinier, La colonne Trajane et les forums impériaux, collection de l'Ecole française de Rome, n°382, Rome, Ecole française de Rome, 2007 Encyclopédie Universalis Persée Introduction Le forum de Trajan à Rome, est le dernier des forums impériaux, c’est d’ailleurs le mieux conservé. banniere {} Echange Occasion Location Don Entraide Vous êtes ici : Echange > Echange Livres > Echange Livre histoire > Echanger Livres sur la généalogie; 1. La Colonne Trajane et les Forums impériaux. - Volume 99 - … La Colonne Trajane et les Forums impériaux Résumé Inaugurée en 113 après J.-C., la colonne Trajane, seul élément intact du somptueux Forum de Trajan, est, depuis le XIXe siècle, au centre de débats quant à la lisibilité de ses deux cents mètres de bas-reliefs relatant les guerres daciques. La colonne Trajane et les Forums impériaux (COLLECTION DE L) [Galinier, Martin] on Amazon.com. Le forum, grandiose avec 300m de long sur 185m de large, nécessita l’arasement d’un éperon rocheux de 38m de haut entre les collines du Capitole et du Quirinal. a) Aureus de Trajan, avec Jupiter et Trajan ; daté de 112-117 après J.-C. b) Aureus de Trajan, avec Hercule nu, sacrifiant ; daté de 103-111 après J.-C. c) Dupondius de Trajan, avec massue et léonté ; daté de 103-111 après J.-C. d) Aureus d’Auguste restitué par Trajan et présentant des signa militaires. viii + 303, 81 pls, 50 figs. ), est proposée une synthèse qui dresse le portrait de Marcus Ulpius Trajanus, considéré par ses contemporains comme l’Optimus Princeps.